Collective mindset

C’est le projet commun qui motive les femmes et les hommes.

L’être humain est au cœur des activités économiques. Chaque organisation est une communauté d’individus qui mettent en commun leurs talents, leurs compétences et leurs motivations pour construire ensemble des projets.

Convaincu que le développement du capital humain est un levier vital dans l’accroissement de la compétitivité des entreprises, devOp vous accompagne dans l’amélioration permanente de la performance des hommes et des organisations.

Parmi les défis relevés avec nos clients,nous nous efforçons de faire vivre le collectif dans une organisation dont le modèle traditionnel a évolué vers la transversalité, le nomadisme et la difficulté dans les relations intergénérationnelles.

Les leviers pour y parvenir sont la mise en réseau des intelligences et de la connaissance, développer l’envie d’apprendre à réapprendre grâce aux outils de l’entreprise, à la curiosité, à l’observation des comportements et des situation, la consultation des connaissances disponibles au sein et hors de l’entreprise, provoquer les échanges et les feedbacks, semer l’optimisme en parlant des succès, en analysant des retours d’expérience à travers l’appreciative inquiry, en valorisant les initiatives, en félicitant lors des réussites pour pouvoir pointer de façon assertive les mauvaises décisions et la non atteinte d’un objectif.

Développer une posture d’intrapreneur au sein de son organisation, proposer et prendre des initiatives.

Il y a presque 20 ans, des joueurs de football réussissaient l’un des plus grands exploits du sport français. Les individualités n’étaient pas les plus fortes de la compétition, mais leur capacité à se mettre au service l’un de l’autre, à coopérer sur et en dehors du terrain, leur a donné une force qui a rendu cette équipe invincible lors de la compétition, et durant les années qui ont suivi.

Le travail individuel permet de gagner un match mais c’est l’esprit d’équipe et l’intelligence collective qui permettent de gagner la coupe du monde

Aimé Jacquet – Aout 1998.