manager équipe imparfait

7 clés pour enfin devenir un manager d’équipe « imparfait »

Qui n’a jamais rêvé d’être un manager parfait ? Celui qui réussit à se faire apprécier de ses équipes. Celui qui se fait respecter par son autorité naturelle mais qui sait aussi nouer des liens conviviaux avec chacun. Celui qui a suivi une formation pour manager une équipe et dont ses équipes parlent comme étant un excellent manager, « LE » manager de l’année. Le secret de ces managers pour être parfait :

reconnaître leurs lacunes et savoir utiliser les talents de leurs collaborateurs pour combler ces lacunes.

Voici donc les 7 attitudes que vous pouvez utiliser pour vous aussi progresser dans votre rôle de manager :

1. Sachez reconnaître vos erreurs lorsque vous en faites.

C’est bien connu, tout le monde fait des erreurs, mais il est si difficile de reconnaître les siennes en particulier dans le milieu professionnel. Pourtant, savoir dire que l’on s’est trompé témoigne de nos valeurs, notamment l’humilité, l’exemplarité, la franchise et la capacité à aller de l’avant.

2. Dites à vos collaborateurs que ce sont eux les experts, pas vous !

Vouloir être l’expert de tous les domaines est non seulement impossible mais surtout ne correspond pas au rôle du manager. Un manager qui dit à ses équipes qu’elles sont plus compétentes que lui dans certains domaines va les valoriser. C’est, en revanche, sur sa valeur ajoutée dans sa mission que le manager va pouvoir asseoir son leadership :

C’est lui l’expert de l’organisation de l’équipe et des priorités en fonction de la stratégie de l’entreprise

3. Faites confiance !

Par manque de confiance en soi, il peut nous arriver de ne pas faire confiance aux autres. Plutôt que de contrôler tout ce que fait votre équipe dans les moindres détails, investissez du temps à former et valoriser vos équipes, au lieu de systématiquement repasser derrière elles et les corriger.

4. Laissez le droit à l’erreur

Chacun a le droit à l’erreur. Ne soyez pas trop exigent avec vos collaborateurs. Lorsque vous leur confiez une nouvelle mission, mettez l’accent sur ce qui a été bien réalisé, même si cela vous semble infime. Pour ce qui a été moins bien fait, faites réfléchir les collaborateurs sur les solutions qu’ils peuvent mettre en place.

5. Acceptez de « perdre du temps » à partager des moments informels avec vos collaborateurs

Prendre des cafés alors qu’on avait prévu de finir un dossier, accepter de discuter un peu plus longtemps dans un bureau alors que l’on doit partir, proposer un déjeuner à un collaborateur que l’on connaît moins plutôt que de déjeuner avec les collègues habituels …. Ces moments de partages peuvent paraître chronophages et, pourtant, ils permettent de créer du lien et de montrer le côté humain de sa personnalité.

6. Motivez les collaborateurs performants à prendre votre place

Le manager parfait peut avoir peur de ne plus être indispensable dans l’entreprise, peur de ne plus avoir d’utilité ou que l’on se sépare de lui car on n’a plus besoin de lui. Cependant, en accompagnant le ou les collaborateurs les plus performants de son équipe à nous remplacer, nous pouvons à la fois créer de la motivation pour le collaborateur et également envisager de prendre de nouvelles fonctions, la succession étant assurée.

7. Acceptez de parfois choisir l’avis des autres plutôt que d’imposer le vôtre

La solution parfaite, nous la connaissons, c’est la nôtre ! Parce que nous l’avons expérimentée dans le passé, parce que nous sommes managers, nous pensons que nous devons systématiquement imposer notre point de vue. Mais, savoir tester une autre manière de faire, même si elle nous semble moins performante, permet non seulement de mettre en avant la personne qui a eu l’idée, mais aussi de potentiellement découvrir une bonne surprise !

 

Leïla Bernet
Coach et Formatrice
Management et Communication


Publié le 4 Juil 2017 dans Management et leadership

Ces articles peuvent également vous intéresser