Manager astuces vacances

Avant votre départ en vacances… 3 attentions pour vous faciliter le retour

Vous êtes de celles ou de ceux que ça énerve, de voir les cartables tapisser dès le mois de juin les murs des grandes surfaces ? On n’a même pas jeté les cahiers au feu, qu’on nous invite déjà à penser à la suite !

Moi aussi ça m’énerve – et c’est pourtant ce que je m’apprête à faire dès maintenant : vous proposer, avant le grrrrrand départ en vacances, de poser des jalons qui vous faciliteront la rentrée. Votre rentrée à vous, en tant que personne – parce qu’au niveau de l’agenda professionnel et du cartable, j’imagine que c’est déjà bien lancé.

Je m’apprête donc à vous donner 3 trucastuces pour vous-même, des bouts de ficelle qui, mis bout à bout, ne doivent pas vous prendre plus de 30 minutes. Oui, je sais, les une à deux semaines avant de partir sont souvent fébriles de toutes ces choses que l’on doit faire absolument avant de partir (c’est d’ailleurs l’une des choses qui les rend intéressantes, le rythme qui s’accélère en prévision du grand RIEN). Et je vous propose de rajouter encore 3 trucs à faire alors que vous êtes déjà super à la bourre. C’est vrai. Et cela ne vous prendra que 30 minutes (max). Et quand vous rentrerez de vacances, peut-être vous direz-vous Ah chic chic ! Merci à moi pour ces attentions.

1ère attention pour le Vous qui allez rentrer (15′) : rangez votre bureau.

Pas un papier ne doit traîner ! Fini les piles, pulvérisées. Poubelle, archivage, ou bien houps, traitement. Idem pour les stylos (tu écris, je te range, tu n’écris plus, je te jette, tu as la mine émoussée, je te taille). Les tasses sales, hop, vous allez les laver. Si vous avez une plante, confiez-la au collègue qui ne part pas en même temps que vous avec des instructions précises, écrites sur un papier scotché sur le pot. Quand votre bureau est à peu près vide et rangé, prenez une éponge humide et nettoyez la table.

2ème attention : prévoyez pour la semaine de la rentrée des choses qui vont vous faire plaisir (5 à 10 minutes).

Un déjeuner avec une amie. Un pot avec votre meilleur collègue. Une séance shopping pour vous. Un cours exploratoire dans une discipline qui vous tente (hmmm, depuis le temps que j’ai envie de tester le kinomichi ou la zumba !). Et pourquoi pas, même, programmer une semaine d’attentions charmantes pour vous-même, la semaine de la rentrée ?

3ème attention (5 à 10 minutes itou) : the bridge

Alors celle-là, c’est ma préférée. Super facile à mettre en oeuvre aujourd’hui, elle vous sauvera la première journée de votre retour au bureau. Je l’appelle « J’en étais où ? » . Rien de plus simple. Souvent, au moment d’interrompre une séquence de travail, que ce soit pour vous rendre à un rendez-vous, aller déjeuner, rentrer chez vous le soir « parce que c’est l’heure », partir en week-end, ou (nous y voilà), partir en vacances, vous étiez en train de faire quelque chose, concentré, avec plein d’élan et d’idées pour poursuivre.

Sauf qu’il est temps d’arrêter.

Faire un pont, ça veut dire écrire quelque part (que vous allez facilement retrouver), toutes vos idées et directions pour poursuivre et continuer. Quelles sont les prochaines étapes ? Qui sont les personnes à contacter ou à rappeler ? A ce moment-là du process, ça devrait être facile puisque les idées vous les avez, vous êtes plongé dans le dossier jusqu’au cou ! et même, ça vous embête peut-être un peu de l’abandonner.

Ainsi, en rentrant de vacances (ou même de pause dej si vous décidez d’adopter cet outil), lorsque vous aurez tout oublié de ce que vous étiez en train de faire avant de partir, vous vous replongerez dans votre page où vous aviez noté vos idées et directions et la prochaine étape !

Je vous promets, cette technique du bridge aide à relancer la machine : petit investissement, grand gain de temps et d’énergie.

A vous de jouer… Essayez ceci :

1. quelle petite chose charmante pourriez-vous programmer pour votre rentrée ?
2. quelle est la prochaine étape, le petit pas suivant dans le travail que vous êtes en train de faire ?

Bonnes vacances !

 

Christie Vanbremeersch


Publié le 24 Juil 2017 dans Efficacité professionnelle

Ces articles peuvent également vous intéresser