Prendre parole public plaisir

Et si prendre la parole en public devenait enfin un plaisir et un gage de crédibilité !

Le plus souvent, vous devez prendre la parole que ce soit devant des équipes, des partenaires, des clients pour faire des présentations, rassembler autour d’un objectif, lancer des actions, des opérations… et souvent, ces temps de prise de parole en public se transforment en calvaire, en cauchemar et vous en ressortez insatisfait et épuisé.

Et si demain, prendre la parole se conjuguait avec tranquillité, force de conviction et performance ?

D’abord un bonne nouvelle : tout le monde peut prendre la parole en public, il n’y a pas de privilégié…
Et pour cela, quelques trucs et astuces pour réussir vos prises de parole en public :

Préparer sa prestation

Structurer son discours, construire sa prise de parole avec un plan qui conjugue cohérence et progression vous permettra d’avancer plus en confiance dans une posture de détente et positive.

Se préparer physiquement

Le geste libère la parole qui libère les mots. Parler en public est une action très physique, l’entrainement est une nécessité pour atteindre l’excellence. Il est important de prendre le temps de se préparer, de se centrer pour être pleinement présent à soi dans le moment présent.

Obtenir immédiatement l’attention

Le moment le plus important est le démarrage. Votre rôle est de fédérer, de rassembler, de susciter l’intérêt et l’attention de votre auditoire. Il est important de créer un lien avec votre public et de le maintenir tout au long de votre prestation.

Nous ne parlons pas devant les autres, nous parlons aux autres.

Gestion du trac

Tous les orateurs, chanteurs, acteurs, conférenciers, tous rompus aux discours et apparitions en public disent éprouver ce trac, ce stress. Ce trac, dont on connait les effets (palpitations, transpiration, tremblements, tête vide, mains moites, etc…) a une fonction positive.

Il est le signal que la situation que nous allons affronter constitue un enjeu.

Ce trac, il ne s’agit pas de le supprimer. Il s’agit plutôt d’en faire un allié pour nous stimuler et retrouver en nous les ressources nécessaires pour mener à bien notre prise de parole… Pour gérer son trac, respirons calmement, pensons positivement, démarrons lentement.

Le silence

Les pauses ou silences donnent de la valeur aux mots, aux messages que vous souhaitez partager. Ménager des temps de silence, de pause, sont autant de bouffées d’air (pour vous et votre auditoire) qui aèrent vos prises de parole.

Les temps de silence sont plus longs pour celui qui parle que pour ceux qui écoutent.

Ménagez vos silences. Ils installent un rythme harmonieux et permettent une meilleure compréhension de votre discours.

Quelques règles pour faire face aux questions, aux objections

  • Ne pas répondre du tac au tac.
  • Ne pas anticiper ; coupez la parole et vous serez coupé à votre tour.
  • Faire répéter ou reformuler pour gagner du temps, reprendre la main.

Une formation sur le thème « Réussir ses prises de parole » vous donnera les clés et les outils pour trouver ou retrouver confiance afin de mener à bien et de façon positive et constructive toutes vos prestations orales. Un temps de formation concret, pragmatique, privilégiant l’expérimentation à l’explication.

 

Jacky Canal


Publié le 27 Juin 2017 dans Communication managériale

Ces articles peuvent également vous intéresser