Pleine Conscience – Exercice de la méditation « du raisin sec »

Après nous avoir expliqué dans l’article intitulé Arrêtez de penser, soyez conscient ! ce qu’est la pleine conscience, et comment elle peut être bénéfique dans la sphère professionnelle, tant dans le management de soi-même et de ses propres potentialités, que dans la dimension relationnelle, Sylvie Sarda nous présente aujourd’hui un exercice très simple permettant de s’initier en douceur à la méditation dite de pleine conscience.

Cultiver la pleine conscience, une pratique en croissance chez les cadres supérieurs

Dans des périodes de turbulences et de changement, d’extrême compétition et de charge de travail exacerbée, les cadres débordés semblent avoir trouvé un moyen de régénérer leur esprit afin de pouvoir travailler d’une manière plus calme, plus efficace et plus consciente. Cultiver un état particulier de conscience appelé «pleine conscience» – une conscience aiguë de l’ici et maintenant – se révèle particulièrement pertinent pour un nombre croissant de cadres supérieurs, tant aux États-Unis que dans d’autres pays du monde.

Une façon courante d’introduire la pleine conscience est une méditation dite « du raisin sec ». Prenez quelques minutes pour pratiquer cet exercice, consacrez lui toute votre attention. Il nous apprend à concentrer notre attention uniquement sur le témoignage de nos sens, sans discours mental, dans l’ici et maintenant.

La méditation dite « du raisin sec »

1. Prenez un seul raisin et placez le sur la paume de votre main.

2. Sentez le poids et la structure de celui-ci sur votre main. Prenez conscience de sa température.

3. Regardez attentivement comme si vous n’avez jamais rien vu de tel auparavant. Utilisez vos yeux pour explorer chaque partie du grain de raisin, sa forme et sa texture, ses creux et crêtes, ses couleurs et la façon dont la lumière tombe sur lui.

4. Touchez le, explorez sa texture avec vos doigts, peut-être avec les yeux fermés. Prenez-le doucement avec l’autre main, afin de sentir sa forme, son poids.

5. Placez-le sous votre nez, en explorant son arôme et en étant conscient de toutes les sensations qu’il pourrait produire dans votre bouche ou l’estomac.

6. Apportez le raisin à la bouche, en remarquant les mouvements précis de la main et du bras. Placez-le dans votre bouche et, sans les mâcher, d’explorer la sensation de celui-ci dans la bouche et sur la langue.

7. Doucement mordez dedans et commencez à mâcher lentement. Observez la texture du raisin et la façon dont sa saveur est libérée. Notez que les goûts changent avec chaque bouchée. Continuez à mâcher, lentement, jusqu’à ce qu’il n’y ai plus rien à mâcher.

8. Soyez conscient de la sensation de vouloir avaler, puis avalez.

9. Sentez-vous la sensation du raisin qui glisse dans la gorge et dans l’estomac ?

10. Demandez-vous comment votre corps se sent maintenant que vous avez terminé l’exercice. De quoi devenez- vous conscient –de ce que vous n’auriez pas remarqué avant?


Sylvie Sarda

Sylvie Sarda - Coach certifié Institut de Coaching International-Paris
Publié le 24 Juil 2013 dans "Bien-être impliqué"

Ces articles peuvent également vous intéresser