formation orthographe CPF

devOp propose des formations à l’orthographe éligibles au CPF

Intégré dans le parcours Orthographe de devOp, le certificat Voltaire a été reconnu comme certificat officiel par la Commission Nationale de la Certification Professionnelle le 29 mai. Les formations en orthographe de devOp sont donc à présent éligibles au CPF. C’est l’occasion d’un bref rappel sur l’importance de l’orthographe dans l’activité courante des entreprises.

De l’importance des mots en entreprise

En entreprise, savoir bien communiquer est plus qu’essentiel. Car avant toute chose, c’est la communication qui génère l’activité. Imaginez un lieu sans interaction, écrite, orale ou bien gestuelle… Ce serait le néant.

Maintenant, imaginez des interactions sans codes partagés. Où chaque geste, chaque mot, aurait une signification bien particulière pour l’émetteur et encore une autre pour le récepteur. Déjà, cette situation relève moins de la science-fiction ! Or, c’est cette difficulté universelle de s’accorder sur un vocable commun qui est à l’origine des distorsions dans la communication – et par conséquent de nombreuses tensions. Les crispations interpersonnelles prennent bien souvent leurs sources au moment où l’on ne parvient plus à se faire comprendre, faute de codes partagés.

La maîtrise de la langue par tous s’inscrit ainsi en prérequis indispensable à une communication fluide, en prévention de conflits. Plus on partage de codes en commun, plus aisée est la communication. L’orthographe fait partie de ces codes qui facilitent la communication quand ils sont partagés.

L’orthographe participe au sens conféré aux mots

Ecrire de manière à être compris rapidement, sans distorsion de message, demande en premier lieu une orthographe maîtrisée. Vous en doutez ? En voici 2 illustrations. Comment comprenez-vous les 2 phrases suivantes ?

1- « Le Directeur a valider le budget. »

Est-ce que le rédacteur a voulu écrire « Le Directeur va valider le budget. » ou bien « a validé le budget. » ? Cette lacune orthographique génère un flou sémantique. Au mieux, l’interlocuteur demande à se faire préciser le message, au pire il comprend le message de travers : ce n’est pas sans conséquences !

2- « Je dirais oui. »

L’emploi du conditionnel laisse subsister le doute. Or, il s’avère que le rédacteur avait l’intention d’affirmer son action comme établie dans le futur. Il aurait dû écrire « Je dirai oui. ». La confusion entre l’usage du futur simple ou du conditionnel, d’apparence anodine, et de celles dont il est utile de faire prendre conscience quand l’orthographe paraît à certains relever de l’ordre du « détail ». Une nuance que le correcteur automatique ne peut pas percevoir à notre place…

Les parcours orthographiques devOp

Les formations en orthographe de devOp ont une visée fondamentalement pragmatique. Nous nous focalisons sur les règles de français les plus couramment utilisées en entreprise et nous attachons à proposer des stratégies d’écriture simples qui permettent de limiter les fautes d’orthographe et de syntaxe en peu de temps.

En complément, nous mettons à disposition des participants un accès à la plateforme d’entraînement « Projet Voltaire », appréciée par de nombreuses entreprises pour sa pédagogie personnalisée.

Ces allers-retours entre séances collectives supervisées par un formateur aguerri et entrainements individuels à distance sont porteurs de succès. Par expérience, nous observons que l’implication est décuplée lorsque l’on ajoute à cela l’enjeu de l’obtention du Certificat Voltaire, reconnu par le monde professionnel.

Ces formations peuvent également être envisagées sous la forme de classes virtuelles, dans le cadre de formations en intra entreprise. Le format, souple, s’inscrit dans la durée, généralement sous la forme de 4 modules de 2 heures chacun. Au-delà de l’amélioration en orthographe, nous avons remarqué que ce format offre un bénéfice secondaire : celui de développer des échanges entre des entités éloignées.

L’orthographe devient alors un sujet de discussion, et des relations d’entraide se nouent entre les participants. Un beau moyen de transformer les crispations initiales autour de l’orthographe en projet d’entreprise, vecteur de lien social !


Marie Guitton formatrice

Marie Guitton - Consultante en développement des compétences
Publié le 3 Juin 2015 dans Actualités devOp

Ces articles peuvent également vous intéresser